Un collectionneur intéressé aux antiquités est-il antiquaire

Un collectionneur

Le collectionneur comme l’antiquaire consacre son temps à rechercher des objets anciens, des pièces de collection. Ce qui les différencie c’est que l’un conservera les objets alors que l’autre les revendra dans son magasin. Armes, porcelaine, livres, meubles, argenterie, sculptures, tableaux etc. Il n’y a pas de limite à collectionner…Un collectionneur est un passionné qui réunit des objets correspondant au thème de sa collection. Pour certains, il peut s’agir d’un loisir : la personne qui constitue et stocke la collection est alors un collectionneur mais ce peut également devenir une profession, par exemple antiquaire, conservateur de bibliothèque…Evidemment on peut se demander quelles sont les idées-forces qui guide un collectionneur chevronné. On peut dire que cumuler ne veut pas forcément dire collectionner. Le collectionneur est ordonné et soigneux et il aime socialiser sa collection en la montrant alors que le cumul segmenté et sans ordre, sans aucun sens de la qualité des objets ou des pièces collectionnées, fait part d’une espèce de psychopathologie. Dans “ le système des objets”, il convient de faire la différentiation entre un niveau inférieur de cumul de matières, un deuxième niveau qui consiste à garder des objets en série, et un troisième niveau qui serait celui du collectionneur parce qu’une collection, c’est quelque chose qui émerge vers la culture. Le collectionneur contrairement à l’antiquaire ne cherche pas à revendre les objets qu’ils collectionnent. Le collectionneur cherche à partager et à profiter du plaisir que lui procure sa collection. La plupart des collectionneurs aiment encore davantage montrer que trouver. Cette volonté de socialisation est très forte et  produit souvent pas mal de frustrations. Mais, de toute façon, le collectionnisme est bon et bénéfique sur pas mal de fronts: parce qu’il offre du calme et la satisfaction de trouver, et il permet poser son propre regard sur des objets qu’il aime; parce qu’il facilite la volonté de connaître les objets et de les valoriser. Collectionner, peut être un moyen d’apprendre à gérer la frustration parce qu’il faut souvent se montrer patient pour trouver l’objet convoité. En ce sens, collectionner  nous aide à améliorer l’estime de soi. Un collectionneur est, donc, un être vivant et passionné, ordonné et soigneux, avec un point d’obsession constant dans le temps. Il aime partager et profiter des moments de plaisir que lui procure sa collection. Par conséquent, le collectionneur et l’antiquaire ont des points communs mais l’objectif final n’est pas le même.